Article 2 - Certification Autodesk, laquelle passer ?

autodesk certified

Article 2 – Certification Autodesk, laquelle passer ?

0 Comments
|

Il existe deux niveaux de certification :

  • Autodesk Certified User (ACU)
  • Autodesk Certified Professional (ACP)

 

Autodesk Certified User (ACU) :

S’adresse à des utilisateurs débutants ayant suivi une formation au préalable. La certification Autodesk évalue leurs connaissances professionnelles des outils, les fonctionnalités et les tâches courantes du logiciel.

  • AutoCAD – 30 questions (50 minutes)
  • Fusion 360 – 30 questions (75 minutes)
  • Inventeur (Impérial) – 30 questions (50 minutes)
  • Inventeur (métrique) – 30 questions (50 minutes)
  • Revit Architecture (Imperial) – 30 questions (50 minutes)
  • Revit Architecture (métrique) – 30 questions (50 minutes)
  • 3ds Max – 30 questions (75 minutes)
  • Maya – 30 questions (75 minutes)

 

Autodesk Certified Professional (ACP) :

S’adresse à des utilisateurs confirmés, professionnels de la conception et de la construction, qui souhaite valider leurs compétences. Il est recommandé de justifier d’au moins 400 heures d’utilisation du logiciel.

Chaque examen dure 120 minutes :

  • AutoCAD – 35 questions
  • AutoCAD Civil 3D – 35 questions
  • Inventeur – 35 questions
  • Revit Architecture – 35 questions
  • Revit Structure – 35 questions
  • Revit MEP : Electrique – 35 questions
  • Revit MEP : Mécanique – 35 questions
  • 3ds Max – 35 questions
  • Maya – 35 questions

 

Règlement des certifications

  • Si un candidat n’obtient pas de note suffisante à un examen Autodesk la première fois, le candidat doit attendre un jour (24 heures) avant de passer l’examen.
  • Si un candidat n’obtient pas une note suffisante la deuxième fois, le candidat doit attendre cinq jours (120 heures) avant de repasser l’examen une troisième fois.
  • Une période d’attente de cinq jours sera imposée entre chaque reprise d’examen.
  • Il n’y a pas de limite annuelle au nombre de tentatives pour le même examen.
  • Si un candidat obtient une note suffisante à un examen, le candidat peut le repasser.
  • Cette politique s’applique à la fois aux centres Certiport basés sur les bons et sur les licences de site.
  • Tous les bons de passage d’examen doivent être utilisés avant leur date d’expiration, sans exception.
  • Les bons de reprise d’examen doivent être utilisés dans les 60 jours suivant l’échec de l’examen initial. Si une reprise a été achetée, le bon de reprise est envoyé par courrier électronique après un examen échoué.
  • Les résultats des tests qui sont jugés en violation de cette politique de reprise auront pour résultat que le candidat ne se verra pas décerner le diplôme, quel que soit le score.

 

Article proposé par Mikaël Detour